LES HERITIERS D'AMBRE

Forum de présentation et de récit pour une campagne inédite d'Ambre, jeu de rôle d'Erick Wujcik.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Big Bang - Cosmogonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dworkin
Démiurge
Démiurge
avatar

Messages : 6578
Date d'inscription : 29/07/2007
Age : 40
Localisation : Marelle Primale

MessageSujet: Big Bang - Cosmogonie   Mar 31 Juil - 22:44

Il va sans dire que ce qui va suivre n'est qu'une interprétation personnelle, librement inspirée des renseignements tirés des oeuvres de Roger Zelazny et des jeux de rôle. De plus, ceci n'est qu'un aperçu destiné aux joueurs : de nombreux points demeurent volontairement obscurs. study




DU NEANT A LA FONDATION DES COURS DU CHAOS


S'il y eut un Début, un vrai, il vint avec l'apparition, ou la prise de conscience, d'entités exceptionnelles, à la nature encore largement mystérieuse. Deux d'entre elles nous sont assurément connues : le Serpent cyclopéen, symbole des Cours du Chaos, et la Licorne, patronne d'Ambre. Y en eut-il, ou y en a-t-il d'autres, que sont elles l'une pour l'autre, ces questions demeurent hors de portée de la connaissance des plus anciens Seigneurs des Cours.

Quoi qu'il en soit, ces entités prirent conscience dans un vide ténébreux en apparence absolu que l'on peut encore contempler, sinon comprendre réellement, aux extrêmités des Cours du Chaos : ce sont les Abysses, éternellement noires. Une fois encore, les circonstances de cette naissance demeureront sûrement à jamais mystérieuses...
Si l'on en croit les récits mythiques des Cours, le Logrus, fondement du Chaos, apparut peu après. Sa nature même est sujette à débat, mais il est incontestable qu'elle est liée étroitement à l'entité surnommée Serpent.
Le Logrus prit forme dans le néant, et emplit aussitôt tout l'espace, dans un tourbillon d'énergie et de matière. Se repliant sur lui-même, creusant dans la nouvelle substance de l'Univers ce qui allait devenir les Cavernes du Logrus, il laissa derrière lui le nouvel univers se constituer, dans un délire créateur et incontrôlable.

Dans ce maëlstrom, les formes de vie complexes se multiplièrent, d'abord simples aberrations, puis créatures de plus en plus conscientes. Bientôt les Passes du Chaos se peuplèrent de Démons aux multiples formes, dont la plus évoluée forma la caste des Seigneurs, supérieure par leur capacité, conférée lors du passage rituel dans les Cavernes du Logrus, à contrôler les flux chaotiques - à noter qu'il n'est jamais de bon ton de rappeler à un Seigneur son cousinage avec les Démons mineurs...

Ces Seigneurs et leurs rejetons se partagèrent les différents plans de l'Univers, et formèrent les grandes Maisons. Ainsi se fondèrent les Cours du Chaos, qui gardent encore aproximativement les mêmes structures, malgré les grands bouleversements suivants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambre.first-forum.com
Dworkin
Démiurge
Démiurge
avatar

Messages : 6578
Date d'inscription : 29/07/2007
Age : 40
Localisation : Marelle Primale

MessageSujet: Re: Big Bang - Cosmogonie   Mer 1 Aoû - 1:31

OU L'ON EBORGNE DES SERPENTS...


La cosmogonie chaotique laisse entendre qu'à un moment donné, le Serpent se retrouva mutilé d'un de ses yeux. Ceci put se produire dès sa prise de conscience et la naissance du Logrus, comme un tribut offert aux Abysses. Il est également possible que le méfait soit à mettre à l'actif de la Licorne, deuxième figure archétypale qui allait représenter la Némésis du Serpent, un symbole d'Ordre et de Stase face au Chaos.

Quoi qu'il en soit, la Licorne se retrouva avec la possession de l'Oeil du Serpent, et il apparut bien vite qu'il ne s'agissait pas seulement d'un trophée pour se moquer de son petit camarade mutilé : en lui étaient contenues toutes les visions possibles des Univers que pouvait imaginer le Chaos.
Ce "vol", même s'il semble plus tenir du mythe que de la réalité objective, serait en tout cas à l'origine de bouleversements ayant amené plusieurs phénomènes d'ordonnancement, impossibles à imaginer précédemment : c'est ainsi que les Cours furent à partir de ce moment rythmées par les cycles temporels, tandis que les Plans primaux, espaces immuables en plein coeur des Passes chaotiques, allaient devenir des ilôts de stabilité dans l'océan du perpétuel changement.

Mieux encore, cette tension naissante, encore faible, entre les principes contraires de Stase et de Chaos amenèrent la manifestation de nouveaux Pouvoirs, ceux qui allaient devenir les Atouts ou encore la Magie. Nombre de Seigneurs du Chaos commencèrent sérieusement à s'intéresser à ce problème. Le plus doué, ou le plus fou, d'entre eux atteint un tel degré de maîtrise dans l'Art des Atouts qu'il devint tout naturellement le vecteur idéal des projets présumés - si tant est qu'une entité de forme vaguement animale puisse avoir des projets... - de la Licorne.
C'est ainsi que Dworkin Barimen, ayant reçu l'Oeil du Serpent d'où il tira le modèle à suivre, s'attela à user de son Art des Atouts pour tracer la matérialisation de ce qui devait être le symbole d'un Univers ordonnancé, exacte antithèse du Logrus. Après de nombreux échecs, il donna finalement naissance à la Marelle, qui devint aussitôt le pôle d'attraction de toutes les forces ordonnées de l'Univers.

Le choc entre les forces de la Marelle et du Logrus, à la fois totalement contraires et pratiquement équivalentes, fut terrible. Tandis que les Cours se rétractaient brutalement autour des Plans primaux, un monde stable, immuable, s'organisa autour de la Marelle. Une infinité d'univers s'étendirent bientôt entre la Marelle et le Logrus, reflets innombrables de ce nouveau monde, de plus en plus déformées à mesure de la proximité du Chaos : ce furent les Ombres.
Le royaume de la Licorne et de la Marelle venait de naître à l'opposée des Cours. Dworkin Barimen et son fils Obéron étaient les premiers seigneurs d'Ambre.


Dernière édition par le Ven 3 Aoû - 17:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambre.first-forum.com
Dworkin
Démiurge
Démiurge
avatar

Messages : 6578
Date d'inscription : 29/07/2007
Age : 40
Localisation : Marelle Primale

MessageSujet: Re: Big Bang - Cosmogonie   Mer 1 Aoû - 11:12

MAIS TOUT N'EST PAS SI SIMPLE...


Si l'on demeure sur le seul plan cosmique, sans s'intéresser aux péripéties des ressortissants d'Ambre, du Chaos et des Ombres, on pourrait globalement résumer l'histoire de l'Univers à un conflit entre l'Ordre et le Chaos, la Licorne et le Serpent, la Marelle et le Logrus. Et l'on ne serait pas très loin en apparence de la vérité.

Cependant, de nombreux facteurs - et encore, seulement parmi les plus connus ! - laissent à penser que cet affrontement n'a rien de bipolaire.
Pour beaucoup de princes d'Ambre, la preuve en fut donnée lorsque l'un d'entre eux, Corwin, réussit à tracer une seconde Marelle : rompant théoriquement tout l'équilibre de l'Univers, cet événement n'amena en apparence du moins pas de bouleversement fondamental.
D'autre part, des indices et artefacts nombreux laissent filtrer l'image d'un passé bien plus tortueux, où l'implication des seuls Licorne et Serpent est loin d'être évidente : il en est ainsi pour les Aiguillers, artefacts de grande puissance semblant tirer leur pouvoir d'Ombre ; on peut également évoquer le cas de certaines Epées détenues par divers Princes d'Ambre et Seigneurs du Chaos, à la lame gravée d'une portion de... la Marelle ou le Logrus ?

Enfin, si la Marelle et le Logrus, et avec eux Ambre et les Cours du Chaos sont les seuls lieux "réels" de l'Univers, le reste n'étant qu'Ombre, donc reflets, il apparut bien vite que leurs ressortissants, en s'éparpillant et en arpentant les Ombres, amenèrent certaines d'entre elles, où leur présence s'était par exemple prolongée, à acquérir une "réalité", une densité supérieure aux autres reflets.
Ces Ombres renforcées, parfois considérablement, par les présences de Princes d'Ambre ou de Seigneurs du Chaos, les amenèrent à absorber les Ombres voisines et leur donnent souvent des caractères exceptionnels. Surtout, elles deviennent souvent plus difficiles à manipuler, et presque impossibles à détruire.
Ce phénomène dépasse d'ailleurs le seul cas des Ombres, et laisse entendre que dès qu'un personnage "réel" interagit, il donne une part d'existence véritable au lieu, objet ou à la personne concernée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambre.first-forum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Big Bang - Cosmogonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Big Bang - Cosmogonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Big Bang Theory
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» bang, bang, my baby shoot me down ? TIGAN
» BIG BANG THEORY - mardi 26 juin, 16h25
» Cosmogonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES HERITIERS D'AMBRE :: Le Serpent et la Licorne :: Depuis les Abysses jusqu'à la Marelle...-
Sauter vers: