LES HERITIERS D'AMBRE

Forum de présentation et de récit pour une campagne inédite d'Ambre, jeu de rôle d'Erick Wujcik.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The road so far...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dworkin
Démiurge
Démiurge
avatar

Messages : 6578
Date d'inscription : 29/07/2007
Age : 40
Localisation : Marelle Primale

MessageSujet: The road so far...   Lun 13 Aoû - 23:17

Dix ans (ambriens) après le cycle de Corwin, cinq ans après le cycle de Merlin...
Alors que les Ombres connaissaient des perturbations grandissantes qui menacaient désormais de manière plus ou moins ouverte Ambre et les Cours du Chaos elles-mêmes, les pôles de la réalité universelle, les deux royaumes établis sur ces pôles tentaient de formaliser une nouvelle alliance par une rencontre au sommet organisée à Ambre.
Las, les festivités attendues tournèrent court au bout de quelques jours, dans le sang de deux délégués chaosiens mystérieusement assassinés. Les débuts d'enquêtes laissèrent à penser à des règlements de compte entre les maisons du chaos... Quoi qu'il en soit, la diplomatie était reportée aux calendes...

Et c'était en fait un problème de moins à gérer en Ambre, car les troubles venus d'Ombre n'avaient dans l'intervalle fait que s'aggraver, et quelques jours après le départ de la délégation chaosienne, c'était une attaque en règle, menée par une immense armée de guerriers aussi frustes que furieux étant parvenus à percer au travers des réseaux d'Ombres protégeant traditionnellement Ambre, qui se déclenchait d'abord en mer puis sur les alentours de la cité et du Kolvir, comme dans les pires moments de la guerre de la Marelle.

Ambre était cependant prête : Julian en Arden et Bénédict à Ambre même avaient assemblé des forces suffisantes pour tailler en pièces les envahisseurs, totalement défaits après une bataille sanglante. Tout semblait se dérouler selon les plans prévus par Random et Bénédict, même si l'origine exacte de l'invasion restait inconnue...
C'est alors que la bataille semblait s'achever victorieusement que l'ennemi usa d'un procédé de son cru pour canaliser une énergie semblant issue des nombreux défunts parsemant le champ de bataille. En dépit des efforts de certains ambriens ayant décelé la menace, l'énergie rassemblée fut déchaînée brutalement directement contre le château d'Ambre, ravageant le Kolvir et détruisant la majeure partie de l'orgueilleuse citadelle, tuant au passage Florimel et Martin, blessant grièvement Random.

C'en était trop pour les princes survivants, et Bénédict rassembla une armée considérable qu'il parvint à amener, par le biais de certains artefacts récupérés par Laurent, dans les univers d'origine des envahisseurs. Une fois de plus, une terrible bataille eut lieu, qui aboutit cette fois au quasi-anéantissement des deux armées opposées. Gérard et Julian furent vaincus par Heimdall, un des chefs ennemis, tandis que Bénédict semblait avoir profité de la bataille pour s'avancer jusqu'au coeur du territoire ennemi...
Lancés à sa suite, Laurent et Fiona atteignirent eux aussi ce qui semblait être le quartier général adverse, une île du nom d'Asgard, entièrement recouverte de constructions militaires et dominée par une tour cyclopéenne. Loin de retrouver Bénédict, ils durent faire face à Heimdall qu'ils ne parviinrent à terrasser qu'avec l'aide - et le sacrifice - de Gérard. Mis à mal ensuite par le père d'Heimdall, l'ennemi principal lui-même, ils ne trouvèrent leur salut que par l'intervention d'un autre fils de l'ennemi, un certain Ved (ou Trick) qui aimait à jouer les personnes indispensables. Quels qu'aient pu être ses motifs, il parvint cependant à sauver Laurent et Fiona, leur permit de ramener les dépouilles de Gérard et Julian et libèra même Corwin, détenu quelques temps par l'ennemi après s'être retrouvé coincé dans son univers avant même le début des hostilités.

Après cette catastrophe sans précédent, Ambre pansait ses plaies. Random blessé mais encore vaillant parvenait à maintenir plus ou moins la situation en Ambre même s'il dut composer avec un parti de jeunes Ambriens menés par Rinaldo, fils de Brand, désireux de profiter de l'apparent affaiblissement du pouvoir pour s'imposer. Loin de s'en laisser conter, Random boucla l'affaire par l'élimination de la plupart de ces jeunes loups et l'emprisonnement de Rinaldo.

Alors que l'on eut pu s'attendre à un enchaînement encore plus désastreux dans cette situation d'incroyable vulnérabilité du pouvoir, les semaines suivantes semblèrent au contraire laisser à penser à un quasi-retour à la normale dans les Ombres. Par divers biais, le meneur de l'offensive contre Ambre se fit plus ou moins identifier sous le nom d'Odinn, probablement la source de certaines mythologies d'Ombre, mais se fit surtout reconnaître comme étant Finndo, l'un des frères disparus de Bénédict. Après la guerre dite des Aiguillers, aux origines d'Ambre, Finndo avait été semble-t-il laissé pour mort, ce qui comme de juste n'était pas le cas. Semblant disposer d'un pouvoir comparable à la Marelle, il a fondé son propre univers, apparemment entièrement consacré à la chose guerrière, et élevé une famille semblable à celle d'Ambre pour encadrer cette vision militariste totalitaire, le tout accompagné d'un contrôle sur les Ombres capable de parasiter gravement la Marelle, au point de pouvoir agir jusqu'en Ambre même.

Etrangement pourtant, cette reconnaissance coïncidait avec une sorte de cessez-le-feu de facto, aussi bien en Ambre alors même que les forces de Random étaient des plus minces - même si de toute évidence la Marelle primale elle-même semblait de toute manière hors d'atteinte - que dans les Ombres où l'ennemi avait pourtant sérieusement malmené l'influence ambrienne.
Cette pause salutaire n'était cependant pas universelle, et le dénommé Ved/Trick semblait apparaître un peu partout et semer le trouble, tant dans les Ombres qu'à Rebma, où il apparût être le père d'une des filles de Moire, amenant une réaction musclée de Laurent et Llewella et aboutissant à la prise de pouvoir de cette dernière après l'élimination de Moire.

Pendant ce temps, alors qu'Ambre paraissait souffler quelque peu, les Cours replongeaient dans les prémices d'une quasi guerre civile suite aux affaires impliquant l'ambassade en Ambre et la révélation des complots divers et variés ourdis par Mandor. Les troubles se recentrèrent un temps sur la maison mineure de Coris, qui se retrouva en contact avec certains jeunes Ambriens et, plus encore, se révéla être le refuge d'un autre frère de Bénédict disparu, Osric, en vérité à l'origine de cette maison.
L'affaire se compliqua un peu plus lorsqu'il apparût que depuis plusieurs années au moins, Osric avait été fait prisonnier par Finndo, et son rôle tenu, à l'insu de tous, ou presque, par Finndo lui-même. Démasqué, Finndo disparut, laissant les deux héritières de la Maison fuir en Ombre tandis que les Passes de Coris allaient être bientôt anéanties sur ordre de Merlin, apparemment bien heureux de détourner pour un temps les foudres des seigneurs du Chaos...

Plus ou moins dispersés entre Ambre, les Cours et les Ombres, égarés dans un univers qui semble avoir perdu ses repères et aller vers quelque issue funeste que l'on annonce partout sans pourtant en discerner le moindre début, si ce n'est dans les ruines fumantes du château du Kolvir, ainsi ont été abandonnés à leur sort les héritiers d'Ambre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambre.first-forum.com
 
The road so far...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Mellindra Road, à votre service !
» TNA Victory Road 2004 [MU] :
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Aden | Your kiss it could put creases in the road

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES HERITIERS D'AMBRE :: Les Héritiers d'Ambre :: Il était une fois...-
Sauter vers: